Accueil > Job, Psycho, Science > L’ingénieur est un type qui sait ce qu’il peut négliger.

L’ingénieur est un type qui sait ce qu’il peut négliger.

En cherchant l’origine de ce dicton professionnel qui me semble plus vrai chaque année, je suis tombé sur ce texte qui correspond si bien à ec que je voulais dire sur le sujet que je le reprends tel quel :

Pouvoir négliger est, en technique, une nécessité tout aussi impérieuse que savoir calculer. Mais savoir négliger est un art difficile et subtil qui exige à la fois une connaissance approfondie des phénomènes ainsi que des techniques, et un jugement sûr pour évaluer le degré d’approximation nécessaire, encore compatible avec les buts à atteindre.

L’ingénieur doit savoir que les modèles simples sont faux, mais que ceux qui ne le sont pas sont inutilisables. Entre un perfectionnisme fatal parce que trop coûteux et un empirisme dangereux par son caractère aléatoire, il doit trouver le juste compromis qui satisfait en même temps les exigences de qualité et les impératifs économiques.

Il y des choses que l’on peut calculer, il y en a d’autres qu’il faut estimer ou sentir. L’ingénieur doit être capable des deux démarches et, plus encore, il doit avoir le discernement nécessaire pour faire la distinction entre les deux.

La réalité est toujours plus complexe que la théorie qui tente de la décrire. En effet, pour appréhender cette réalité, on est bien obligé de la simplifier et de la schématiser. Elle s’en venge quelquefois avec malice ou violence, rappelant l’ingénieur imprudent à sa condition d’homme…. Mais souvent aussi, elle se prête à ce jeu et accepte de donner à l’ingénieur la joie d’avoir participé à une création.

Le texte est attribué à un « Ing. E. Juillard » que je n’ai pas le plaisir de connaitre, et je n’ai pas trouvé d’autres sources de l’expression « L’ingénieur est un type qui sait ce qu’il peut négliger. » Si vous en savez plus, un commentaire est le bienvenu, merci !

About these ads
Catégories:Job, Psycho, Science Mots-clés :
  1. 1 septembre 2008 à 23:27

    Bonsoir,

    Lol, je suis devenu ingé pour devenir obtenir un diplôme de « négligeur » :)

    Je peux te donner d’autre piste :
    Prof E.Juillard 1886-1982 , il a dut bien négliger … 96 ans le type :p.

    Cette extrait peut se trouver dans :
    l’introduction du livre « Systèmes de Télécommunications » de la collection « Traité d’électricité École Polytechnique Fédérale de Lausanne », volume XVIII, auteur Pierre Gérard FONTOLLIET

    A ces électriciens …

    Un Négligeur en Électronique Embarqué :)))

    PS : Dans mon extrait (j’ai pas le livre),
    le texte se termine par « … » et y’a des mots en gras : « savoir négliger » , « modèles simples sont faux » et « inutisable ».

  2. 1 septembre 2008 à 23:37

    Big Up à Boulate … un jour tu reviendras chercher cette expression, demandes alors mon mail à Philippe

    :p

  3. Hal
    19 avril 2013 à 10:45

    Définition éclairante. Le comptable par opposition ne sait pas négliger… car son modèle est simple

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :