Accueil > 'Ecologie Informatique' > Chapitre 2 : Données et mémoire

Chapitre 2 : Données et mémoire

(déplacé ici)

Catégories :'Ecologie Informatique'
  1. 20 février 2007 à 21:48

    Je cite Dr. Goulu: Le bit est donc le seul atome de l’univers virtuel, qui n’a qu’une seule dimension. Malheureusement, ce n’est pas totalement vrai. En série, on peut régler les trame avec 1,5 bit de stop…😉

  2. 22 février 2007 à 0:51

    Yves,
    la virgule dans « l’univers virtuel, qui n’a qu’une seule dimension » précise que c’est l’univers qui n’a qu’une dimension, pas le bit. La dimension est celle des adresses, celle du ruban de la tortue.

    La notion de dimension n’interdit pas à elle seule à un point d’avoir une coordonnée fractionnaire, comme 1.5. C’est parce que la dimension de l’espace d’adresses est « discret » que les adresses sont des nombres entiers (ou vice-versa).

    Dans une transmission série, c’est le temps qui devient la dimension, et le 1,5 bit de stop signifie comme tu le sais que ce bit dure 1,5 x le temps des autres bits pour des raisons techniques bassement matérielles qui ne sont pas abordées dans cet ouvrage très « soft ».
    De plus, une fois lu, ce bit de stop devient au mieux un bit comme les autres dans un registre, mais en général il est oublié en raison de son contenu en information nul, et ce malgré sa durée temporelle plus grande sur la ligne …

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :