Accueil > Voyages > une semaine dans un aquarium

une semaine dans un aquarium

L’Egypte est un pays merveilleux, un vaste désert doté de deux merveilles aquatiques : le Nil avec ses temples multi millénaires, et la Mer Rouge. En attendant l’occasion de suivre les traces de Ramsès II, nous sommes retournés pour la 3ème fois dans un des plus riches aquariums de la planète.

"Red Sea", photo de omdaa sur flickr

Sharm el Sheikh est la Mecque de la plongée, à quelques km du Parc National du Ras Mohammed, enregistré au patrimoine de l’Unesco et que nous avions visité en 2002. Cette année nous nous sommes installés plus au nord, près de la zone protégée de Nabq.

A cet endroit, les hôtels sont installés le long d’une sort d’atoll : la barrière de corail est distante de quelques centaines de mètres de la plage. Selon la marée et le moment de la jounrée, on peut s’y promener à pied pour examiner crabes et coquillages de près, y faire du kite surf en profitant des forts vents thermiques du matin ou « snorkeler » avec un masque et un tuba autour de quelques têtes de corail très accessibles, où on voit même des poissons lions et de petites murènes.

Notre hotel possédait une passerelle de près de 300m qui permet de rejoindre la barrière de corail à pied sec, et de plonger ensuite à l’extérieur du récif. Cette opération était dangereuse le matin en raison des vagues levées par le vent, et difficile à marée basse, ce qui fait qu’une seule exploration par jour était possible, et de ce fait très fréquentée. Pourtant, malgré les dizaines de paires de palmes qui écumaient la mer, on pouvait découvrir des milliers de poissons de toutes les formes et toutes les couleurs sur de magnifiques formations coralliennes.

Un jour nous avons embarqué sur l’un des innombrables bteaux qui emmênent chaque jour des milliers de touristes et plongeurs en mer et avons plongé sur le récif Jackson, dans le détroit de Tiran, près de l’île du même nom.

Jackson Reef

Jackson Reef. Cliquer pour la localiser sur Google Maps

Ce n’était pas la plongée la plus facile pour un plongeur occasionnel comme moi accompagné de deux jeunes filles dont l’une faisait sa première plongée en mer : le fort courant nous a épuisés rapidement, à peine avions nous pu rejoindre l’impressionnante falaise de corail qui plonge de la surface jusqu’à plus de 40m.

La deuxième plongée à la pointe sud de Sharm el Sheikh fut plus facile et nous permit de longer le récif en famille, tranquillement à 12m de profondeur, découvrant une fois de plus une multitude de poissons multicolores, de coraux de toutes formes et d’autres créatures toutes plus étonnantes les unes que les autres.

Une semaine en Mer Rouge est un dépaysement garanti, à condition de ne pas se limiter à la bronzette et à la piscine. Malheureusement cette destination très (trop?) courue favorise aussi les abus et hélas nous avons été assez déçus du niveau de service de notre hotel. Nous choisirons mieux la prochaine fois.

Catégories :Voyages Étiquettes : , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :